• L'histoire du Théâtre Silvain

L'histoire du Théâtre Silvain

L'histoire du Théâtre Silvain

Body

Un théâtre privé antique : le projet fou d'un amoureux des arts

En 1923 Dominique Piazza, riche entrepreneur marseillais a longtemps caressé le rêve d'offrir à sa ville un théâtre en plein air. Il se porte acquéreur d'une propriété au coeur du Vallon de la Fausse-Monnaie.

Ses amis, Eugène et Louise Silvain, sociétaires de Comédie Française et le dramaturge Georges Courteline venus en voisins éprouvent l'acoustique naturelle du site en déclamant un texte de La Fontaine. Verdict : ce vallon, un temps appelé le « Vallon du silence », se prête au contraire parfaitement à l'expansion et la netteté du son.

Inspiré par les plans du théâtre d'Epidaure en Grèce, le théâtre de 5000 places est construit en 6 mois, par 170 ouvriers, avec des matériaux ayant servi à l'Exposition coloniale (1922).

Le théâtre Silvain est inauguré en 1923, le jour de la fête nationale.

S'ensuivent de nombreuses saisons théâtres et lyriques qui voient se produire des artistes de premier plan. Le public marseillais est au rendez-vous mais, faute de financements, Dominique Piazza se voit contraint de céder le théâtre en 1941 à la Ville de Marseille.

 

Un théâtre municipal

Devenu municipal, le Théâ peine à trouver un second souffle. Malgré l'installation régulière de l'Opéra de Marseille pendant la belle saison, le Théâtre Silvain n'ouvrira plus ses portes que de façon épisodiques des décennies durant. Avec cependant des artistes prestigieux : Androïd Lightshow & The Mole, Starshooter, Bijou, Au Bonheur des Dames, le Cirque du soleil, Pietragalla, Lalo Schiffrin...

En 1999, il fait l’objet d’une rénovation complète. Pour gagner en sécurité, la jauge diminue de moitié.

 

La renaissance 

Depuis 2010, sous l'impulsion de Patrick Mennucci qui a obtenu son transfert de la Ville, la mairie du premier secteur de Marseille propose une programmation régulière, chaque saison estivale. Essentiellement musicale (rock, hip-hop, chanson française, musique classique, opéra...), elle accueille également des pièces de théâtre et des projections de films, du cirque et de la danse.